AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Critiques pour une histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JkSuf
Lycanthrope
Lycanthrope
avatar

Masculin

Messages : 1110
Serveur : Broa

Job/Métier : Crusader
Level : 7x

MessageSujet: Critiques pour une histoire   Ven 9 Jan 2009 - 22:19

Yop Yop tout le monde. Donc j'aimerais que vous me donniez votre avis sur le début d'une histoire de mon amis (et un peu moi mais pas des masses). Comme il n'a pas d'ordi, il est venus chez moi pour que je tape tout ça sur Word. Mais le blem c'est que je sais pas comment upload un fichier word (genre comme une image avec imagehack).
Pour vous mettre rapidement dans le contexte, le but est un peu de faire une histoire qui serait dans le genre Eragon, Narnia, Harry Potter (avec des êtres fictifs des pouvoirs magiques et tout ça).
Je vous donne ça, sachez qu'à la fin il y a des indications qu'il a fait et que j'ai rajouté pour pouvoir vous guider dans votre critique (c'est un peu dure de donner son avis sur une infime partie de l'histoire).



Chapitre I
Rencontre avec l’inconnu



Il était huit heure trente-cinq lorsque Dean Paterson se fit bruyamment réveiller par les coups effrénés que portait sa tante Ursella à la porte de sa chambre. On aurait cru volontiers à un ivrogne se défoulant sur poteau inoffensif.
- Espèce de petit vaut rien, marmonna t-elle en repartant rapidement dans le couloir.
La chambre de Dean n’était pas très spacieuse, et les piles d’affaires de toute sorte n’arrangeaient rien pour la faire paraitre plus grande. On y voyait un exemplaire du livre « Alice au pays des merveilles » négligemment posé sur le sol, des habits parsemaient la pièce ainsi qu’un grand nombre de boîtes vides de bonbons et de chocolat. Bizarrement, le coin ou se situait le lit paraissait anormalement bien rangé. Dean se frotta rapidement les yeux et attrapa ses lunettes posées sur le bord de la table de nuit, évitant de justesse de faire tomber une montagne de livres. Au dehors, le temps était splendide, et Dean n’avait aucune envie de faire quoique ce soit en cette fin de vacance d’été. Il le savait, sa journée allait machinalement tournée autours des ordres que lui donnerait sa tante depuis son fauteuil.
- Eh bien tu as perdu ta langue ? lui dit-elle avec un regard furieux.
- Bonjours, dit Dean en mettant tout son cœur pour y donner le moins d’enthousiasme possible.
Il entreprit alors rapidement de préparer le petit déjeuner ne laissant ainsi aucunes possibilités à sa tante pour lui faire d’autres réflexions. Une fois les œufs, les toasts et le bacon prêts, il les déposa sur un plateau qu’il apporta rapidement à sa tante en le posant sur la table devant elle. Bien conscient que ses seuls moments de répits étaient les moments pendant lesquels sa tante ne pouvait pas parler (c'est-à-dire lorsque celle-ci était en train de manger) il remonta les escaliers menant à sa chambre à toutes vitesses emportant au passage deux tartines à la confiture posées sur la table de la cuisine.
Dean vivait avec sa tante dans une large maison spacieuse entourée d’un jardin très habilement fleurit. Il y avait tout autour du terrain une haie haute de deux bons mètres. Des dalles en grés formant un chemin étroit parmi la pelouse amenaient devant un portillon en fer forgé de couleur marron défraichi par le temps. Aucune voiture n’était garée sur l’emplacement prévu à cet effet. Un jour Dean demanda à sa tante la raison pour laquelle ils n’avaient pas de voiture, et elle lui répondit qu’elle l’avait vendu il y a bien longtemps afin de pallier le manque du salaire de son mari. L’oncle de Dean (qu’il n’avait jamais connu) était décédé six ans plus tôt ensevelis dans une avalanche lors d’une randonné à la montagne. Sa tante, se disait Dean, s’était habitué à l’idée d’être veuve mais elle évitait tout dialogue lorsque Dean lui parlait de son oncle, préférant lui lancer avec férocité des « Eh bien, tu n’as rien d’autre à faire que de ressasser le passé !? Vas donc méditer sur tes corvées ». Bien qu’elle vivait dans une agréable maison, Ursula ne vivait qu’avec un modeste salaire et quelques indemnités. Dean et elle vivait dans un petit village situé à une vingtaine de kilomètre de Londres non loin d’un lac ou Dean, pendant ses moment libres, allait se détendre et profiter du soleil radieux.
Dean n’avait que de vagues souvenirs de ses parents. Il avait sept ans lorsque ceux-ci, après un long voyage en Australie n’étaient jamais revenus. Les autorités australiennes avaient conclus qu’ils avaient dû avoir un accident de la route près d’un canyon, et tomber dans le précipice après avoir retrouver les restes de leur voiture carbonisée. Alors qu’il approchait de ses quinze ans, il lui était devenu de plus en plus douloureux de repenser à ses parents, et seul le fait de pouvoir les voir en photos ne comblait en rien son manque. Leur ancienne maison étant vendus depuis quelques années, il ne lui restait plus qu’un carton de babiole leur appartenant. Une montre, un album photo et un collier auquel était accrochée une pierre qui ressemblait à une opale qu’on aurait fusionné avec une émeraude, étaient les objets dont il ne séparait jamais.
Alors qu’il avait finis son petit déjeuné dans sa chambre, Dean, qui ne pensait plus qu’au lac, se résolus à demandé la permission à sa tante. Il ne savait pas pourquoi, mais un sentiment en lui le poussait à croire qu’il n’aurait aucunes difficultés à sortir ce matin-là. Il s’empressa alors de descendre les escaliers du premier étage se dirigeant d’un pas assuré vers le salon.
- J’aimerais bien aller au lac si cela ne te dérange pas, dit-il d’un ton calme.
- Je veux que tu sois de retour à onze heures précise, n’oublie pas que ton cousin Brod vient manger ici ce midi.
Dean qui regardait sa tante les yeux écarquillés s’empressa de détourner son regard comme si il ne voulait pas que sa tante réalise qu’elle lui laissait un peu de liberté alors qu’il y avait du rangement à faire.
- Très bien je serais là, promit-il. A tout à l’heure.
Il retourna dans sa chambre pour se changer, et un quart d’heure plus tard, il était déjà à mi-chemin de sa destination. Une fois arrivé, il s’allongea comme à son habitude sur le banc qui faisait face à la grande étendu d’eau. Il posa sa tête entre les deux planches de bois qui composait l’assise, ses cheveux bruns n’étaient pas très longs mais il réussit quand même à se les coincer dans une fissure d’une des planches. Voyant qu’il ne parvenait pas à se détacher du banc, il se relava d’un coup sec. Au même moment il vit…


Spoil pour la suite (ATTENTION CEUX QUI NE VEULENT PAS CONNAITRE LA SUITE NE LISEZ PAS MEME SI CE NE SERA PAS FORCEMENT LA VERSION FINALE) :

Spoiler:
 


Merci à ceux qui auront le courage de lire jusqu'au bout ^^.


Dernière édition par JkSuf le Sam 10 Jan 2009 - 12:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
KamiKage
Yeti & Pepe
Yeti & Pepe
avatar

Masculin

Messages : 999
Serveur : Broa

Job/Métier : Spearman
Level : 5x

MessageSujet: Re: Critiques pour une histoire   Sam 10 Jan 2009 - 8:52

Bon alors si tu veux mon avis , c'est pas trop mal pour un début mais sa reste un peu court effectivement pour juger l'histoire je trouves Wink . Sinon y'a de l'effort , c'est bien mis en place et on s'y croit vraiment , sa donne envie de lire la suite . Sa c'etait pour les bons points .

Pour ce qui va pas je te conseillerai d'ellargir un peu les lignes dans le texte ( Un peu comme des paragraphres ) . Faut rendre l'histoire agréable a lire et qu'on s'embête pas a perdre la ligne qu'on lisait aussi . Et dernier truc , évite de nous spoiler a la fin aussi ^^' Meme si c'etait prévisible qu'il se passe un truc du genre .

Bref c'est a ton ami de voir si sa vaut le coup ou non de continuer une histoire comme ça . Va falloir compter sur les critiques des autres =) .
Revenir en haut Aller en bas
HairOiine
Deep Buffoon
Deep Buffoon
avatar

Masculin

Messages : 827
Serveur : Bellocan

Level : 15x main

MessageSujet: Re: Critiques pour une histoire   Sam 10 Jan 2009 - 9:37

Pas trop eu le courage la, j'essaierai plus tard.
Sinon, bon vocabulaire. :]
Revenir en haut Aller en bas
JkSuf
Lycanthrope
Lycanthrope
avatar

Masculin

Messages : 1110
Serveur : Broa

Job/Métier : Crusader
Level : 7x

MessageSujet: Re: Critiques pour une histoire   Sam 10 Jan 2009 - 12:12

Merci pour avoir lus Kamikage et pour ta prochaine lecture HairOiine.

Concernant l'aération du texte, c'est sur word que tout est bien présenter, je ne me suis rendus compte que maintenant que le copier/coller avait enlever toute la présentation ^^.

KamiKage a écrit:
Et dernier truc , évite de nous spoiler a la fin aussi ^^' Meme si c'etait prévisible qu'il se passe un truc du genre .

C'est vrais qu'on avait pas pensé à ça en postant, je vais le mettre en spoil xD désoler d'avoir gacher un peu le plaisir ^^.
En tout cas merci à vous !
Revenir en haut Aller en bas
JkSuf
Lycanthrope
Lycanthrope
avatar

Masculin

Messages : 1110
Serveur : Broa

Job/Métier : Crusader
Level : 7x

MessageSujet: Re: Critiques pour une histoire   Dim 11 Jan 2009 - 0:32

Bon j'ai repris le flambeau ^^, mon amis m'a donné son accord donc j'espère pas le décevoir (puis comme on avait imaginer le scénario ensemble *désolé pour le spoil KamiKage*). J'ai modifier un peu la fin de l'extrait précedent car je trouvais que cela faisait plus harmonieux avec mon style d'écriture (que j'ai essayé de faire rapprocher la plus possible à celui de mon amis).


Il retourna dans sa chambre pour se changer, et un quart d’heure plus tard, il était déjà à mi-chemin de sa destination. Une fois arrivé, il s’allongea comme à son habitude sur le banc qui faisait face à la grande étendu d’eau qui reflétait un magnifique soleil. Il posa sa tête entre les deux planches de bois qui composaient l’assise, ses cheveux bruns n’étaient pas très longs mais il réussit quand même à se les coincer dans une fissure d’une des planches. Une heure et demie étaient déjà passées et Dean pensa qu’il était temps de rentrer à la maison avant qu’Ursella ne devienne folle de rage. Voyant que ses cheveux étaient restés coincés et qu’il ne parvenait pas à se détacher du banc, il se décida et se relava d’un coup sec. Une douleur atroce lui prit alors à la tête et encore plus intense à l’endroit où il se massait déjà la tête. Il crut alors voir l’un des arbres qui bordaient le lac bouger, comme si celui-ci regrouper le bois de son tronc pour se refermer. La première explication qui lui serait normalement venue à l’esprit serait qu’il avait eu une hallucination dû à la douleur lancinante qui lui prenait le dos de son crâne. Mais ce phénomène, aussi invraisemblable soit il n’était pas un cas isolé. En effet depuis deux semaines déjà, il arrivait à Dean de voir bouger des buissons alors qu’il n’y avait pas le moindre vent au dehors ou bien de ne jamais voir l’arbre du jardin de la voisine à la même place. Toutes c’est choses anormales le poussaient à ne pas trop laisser part des ces faits à son imagination et d’aller vérifier ce qu’il voyait par lui-même.

Il se rendit alors près de l’imposant saule n’ayant aucunes idées de ce qu’il pourrait bien y découvrir. Avant même d’arriver à mi-chemin, Dean remarqua la présence d’un point blanc au pied de l’arbre. S’approchant plus rapidement il put alors distinguer ce qui ressemblait à une lettre. Il s’agenouillât et ouvrit le papier plié en trois. A sa grande surprise, aucuns mots n’étaient inscrits sur le papier, il ne tenait dans ses mains qu’une simple page vierge. Mécontent de sa trouvaille il déchira la feuille mais étonnement, celle-ci ne fut pas égratignée le moins du monde. Deux, trois, puis quatre tentatives après (parsemées de quelques jurons), la feuille semblait intacte. Dean regarda à sa montre et conclu qu’il devait filer à la maison. Il enfila là feuille dans la poche de son pull over, et pris le chemin du retour.

L’après-midi avec son cousin Brod (qui avait demandé à Dean tout un tas de question que posent généralement les petits de son âge) avait été très fatigante et Dean fut content d’apercevoir la voiture de ses parents venus pour le ramener chez eux. Ce ne fut qu’à partir de onze heures du soir que Dean put enfin aller se reposer dans sa chambre. Il s’affala alors sur son lit pour s’endormir, enlevant ses lunettes. Juste avait-il eu le temps de mettre les doigts dessus qu’il vit dépassant de son pantalon posé sur le rebord de la chaise la lettre qu’il avait trouvé le matin même. Regroupant le reste d’énergie qu’il lui restait, il prit la feuille par deux de ses bouts et tira, s’efforçant de les éloigner le plus possible. Mais la feuille ne céda pas. Trop fatigué pour penser à quoi que ce soit, Dean la posa sur sa table de chevet, enleva son collier qu’il plaça sur la feuille et s’endormit.
Revenir en haut Aller en bas
Cobraaaaaaaa [FIN]
Zakum's body
Zakum's body
avatar

Masculin

Messages : 5127
Serveur : Européens

Job/Métier : Barbare
Level : 60

MessageSujet: Re: Critiques pour une histoire   Dim 11 Jan 2009 - 1:58

Commentaire sur la première partie du texte :

Je trouve que ce récit est très bien écrit (histoire attirante, bonne mise en scène du paysage, personnages, etc...) mais le vocabulaire est un peu trop riche à mon goût.
J'ai relevé plusieurs mots qui le gâchent un peu. Mais sinon le reste du voc' est très bien employé.

Pour ce qui est du fond de l'histoire je trouve que c'est dommage qu'elle ressemble un peu trop à celle de Harry Potter. Laissez votre imagination écrire (je sais que t'as beaucoup d'imagination).

Je dis un grand bravo à vous deux car ça prend du temps et cette histoire est assez attirante. Smile

En espérant que votre histoire aie du succès, je vous souhaite à tous une bonne nuit. u_u'

PS : Pas l'énergie nécessaire pour lire la deuxième partie. (il te manque plus que quelques notions sur la création d'un site web et vous pourrez publier votre histoire)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Critiques pour une histoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Critiques pour une histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Temple" Vidéo et conseils pour bien finir en une vie
» Illidan et l'Outreterre ... ?
» Blood Ravens
» Super Famicom et Md jap
» [Anime/Manga] Panty & Stocking with Garterbelt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MapleFrance [ Communauté Francophone de MapleStory ] :: Sleepywood : La détente au Sauna :: La place publique-
Sauter vers: